Bondoukou

Le Gouvernement ivoirien a décidé d’engager de grandes actions d’investissements pour répondre aux besoins de l’augmentation croissante des effectifs d’étudiants. En fin d’année 2017, l’État a obtenu un prêt de 101 millions d’Euros de la Banque Islamique de Développement dans le cadre du Projet d’appui au développement de l’Université de Bondoukou.

Surnommée “la ville aux mille mosquées”, Bondoukou est le pôle économique de la région du Gontougo. La construction de l’Université de Bondoukou ne répond donc pas seulement au besoin d’absorber le nombre croissant de bacheliers mais aussi dispenser des enseignements de haut niveau répondant davantage aux besoins locaux. Cette université contribuera directement à terme, à stimuler l’économie locale et donc le développement de la région.

Elle spécialise donc son offre de formations dans les domaines :

-de l’Art ;

-des Sciences sociales ;

-des Lettres ;

-des Langues ;

-de l’Architecture ;

-de l’Urbanisme ;

-du Développement durable.

La phase une (1) devra mettre à disposition :

  • Une majeure partie du Coeur de site, qui est un élément représentatif de l’université :

o Hall/Accueil ;

o PC sécurité / sécurité du site ;

o Scolarité Centrale ;

o Centre de conférences ;

o Services et commerces : Cafétéria, centre Médical et une première tranche des locaux destinés aux services et commerces ;

o Vie étudiante : 1 foyer et les locaux associatifs.

  • La Bibliothèque principale – Learning Center ;
  • La Présidence – Administration centrale. Dans un premier temps ces locaux pourront être

partagés pour les besoins du CROU ;

  • Les locaux d’enseignement suivants :

o 1 amphithéâtre 500 places. Bien que les besoins théoriques ne permettent pas

d’identifier ce besoin, il permettra de répondre à d’éventuels regroupements de filières ;

o 4 amphithéâtres 250 places ;

o 6 salles de 60 places ;

o 27 salles de TD de 30 places, dont une partie dédiée à l’informatique et aux

enseignements des langues ;

o des salles de TP nécessaires aux UFR en fonctionnement.

  • Les locaux d’exploitation des UFR et Écoles des formations ouvertes dès la phase 1. Dans un

premier temps et pour ne pas multiplier le nombre de bâtiment, il peut être envisagé de partager

certains locaux entre UFR ;

  • Une première partie des locaux logistiques ;
  • Les aménagements sportifs extérieurs ;
  • La conciergerie centrale du CROU ;
  • Une résidence pour les enseignants, chercheurs et personnels de l’université ;
  • Une offre en hébergement et restauration correspondant à l’afflux d’étudiants.

Son ouverture est prévue pour Octobre 2020.

Close
Show Buttons
Hide Buttons